Manaa : une année charnière pour les métiers artistiques.

T shirt tendance, le rayé et l’uni en vedette cette année

Les tee shirts hommes se vendent de plus en plus. Le phénomène ne date pas de 2016, mais du second semestre 2015. Une vague...

Le polo vicomte arthur est élégant et toujours doux à porter

J'ai dans mon armoire plusieurs polos. Je trouve que ce sont des éléments indispensables du vestiaire masculin.     Le polo vicomte arthur est élégant et toujours...

Que faire avec la formation Revit Marseille ?

Revit est un logiciel qui vous permet de réaliser des plans en 3D lors de la construction d’un bâtiment. Il permet de procéder avec...

Ce qu’il faut connaître d’une domiciliation d’entreprise en Essonne

Créer une entreprise passe obligatoirement par la case de la domiciliation. Elle permet de la légaliser et de fournir à ladite entreprise un numéro...

Je n’aime pas ce que je fais à l’école pour l’instant et j’avoue que mis à part le dessin rien ne m’intéresse vraiment.

J’étais assez perdu et puis mes parents m’ont parlé de m’inscrire en manaa au lieu de prendre une année sabbatique inutile.

Je vais mettre à profit cette année de transition et en faire un véritable tremplin pour la suite.

En me préparant de façon intensive pendant un an je vais pouvoir sérieusement envisager des formations qui recrutent sur dossier.

Manaa : une année charnière pour les métiers artistiques.

Faire une manaa c’est éviter de devoir expliquer ce que j’aurais fait pendant une année de « réflexion » tout seul chez moi, perdu et livré à moi-même.

Je vais pouvoir sérieusement réfléchir aux métiers parfaits pour moi où le dessin sera le pivot central de ma motivation.

Je ne pars plus défaitiste désormais je sais que je vais avoir l’accompagnement nécessaire pour prendre les bonnes décisions.

Accueil La vie Manaa : une année charnière pour les métiers artistiques.